EnglishGermanSpanishFrenchPortugueseBrazilianRussian

FacebookYouTubeLinkedInGoogle+Instagram

Historique

Dray

1878

Avec  à peine 10 livres anglaises, les frères Joseph et Daniel Steel de Christchurch (Nouvelle Z élande) ouvrent un atelier dans leur ville natale et se lancent dans la construction de caléches.  La concurrence, méme à l’ époque, est acharn ée.Cependant, il y a une demande de transports fiables – wagons tirés per des chevaux, charrettes, cabriolets, etc

Old_Truck

Circa 1900

La petite affaire de famille se convertit au goût du jour et entre dans l’ ère de la motorisation.  Il est interéssant de noter que les premières commandes de carrosseries motorisées sont pour des camions de livraison.

 

Circa 1930

On est en pleine effervescence.  La flexibilité s’avère être une stratégie indispensable pour satisfaire aux exigences du marché.  Non seulement l’usine se spécialise dans les carrosseries motorisées, mais on y fait maintenant les plans techniques et on utilise les châssis de marques connues – Austin, Dennis, Whippet, Bedford, Chevrolet, Hudson et Leyland.

Landing_Craft

1939 – 1945

La société grandit.  On recrute des ouvriers et des ingénieurs spécialisés pour faire face aux nombreuses demandes du gouvernement qui, en temps de guerre, mobilise l’usine pour l’approvisionnement de toute une série de produits métallurgiques, que ce soit des moulages en fonte pour grenades ou des malaxeurs de béton, en passant par des avions factices.  Après la guerre, la compagnie jouit d’une situation financière très confortable.

Early_Semi_Trailer

1946 – 1960

Des années d’expansion.  La production industrielle néozélandaise connait une croissance de 30%.  Steel Bros devient le motorisés le plus important du pays.  L’entreprise entre dans une nouvelle décennie avec, à Auckland où traveillent 90 personnes.  On exporte vers Fiji et les pays du Pacifique du sud.

Early_Hiab

1967

La première Toyota Coronna sort d la chaine d’assemblage.  Il s’agit de la toute première voiture pour Toyota, mais pas pour Steel Bros, qui a déjâ fait le montage d’environ 5 000 fourgons et de plus de 80% des camions poubelles.

Truck

1970 – 1980

La société continue sur sa lancée et ka marque Steelbro s’impose de plus en plus dans i’industrie des transports.  L’affaire ne cesse de se diversifier : montage des voitures Toyota (à partir de kits de pièces détachées ou montage des fameuses voitures sportives Lotus), design et construction de remorques classiques et de semi-remorques avec des composants de marque d’origine, York ( suspension et essieux), Davis ( sellette d’attelage et b équilles), Bendix (freins), Sankey (roues), etc.  On exporte vers le Pacifique, I’Australie, les Etats Unis et L’Asie du sud et de l’est.

 

1980 – 1990

L’industrie  s’adapte aux innovations techniques (conteneurisation) et à la déréglementation des transports : les licences d’exportation sont bannies ainsi que les tarifs d’importation qui ont jusqu’alors protégé les organisations locales contre la concurrence des pays étrangers. Cependant c’est 1983 qui reste la date la plus marquante ; les chemins de fer – un secteur qui a connu beaucoup de monopoles nationaux, sont aussi déréglementés et on commence à voir surgir un peu partout dans le pays des sociétés de transporteurs routiers.  Steelbro réduit progressivement son opération d’assemblage et se concentre sur la production des remorques de tout genre.  Par ailleurs, la société a mis au point une fois – bouleverser l’industrie.

 

1990 – Present

Il s’agit de la remorque auto-chargeuse, un matérial d’origine allemande.  On actualise les plan techniques qui datent de 1960 pour répondre aux besoins de l’industrie.  Ces machines, de toute première qualité et à des prix abordables, se vendent dans le monde entier.  Leur succès est tel que Steelbro décide de concentrer la production sur deux familles de produits ;  les remorques porte-conteneurs et les remorques auto-chargeuses.  Leader sur le marché, Steelbro offre  à ses clients des solutions économiques et fiables pour la manutention de conteneurs.  Nous sommes convaincus que notre société continuera à être un des plus importants fournisseurs de l’industrie des transports dans le monde entier.